"Le Bruit De La Vague", Musée d'Art Moderne et d'Art Contemporain





        Secret fut le dépôt, en 1961 d’un ex-voto, adressé par Yves Klein à sainte Rita, patronne des cas désespérés et impossibles,au monastère de Cascia où la relique de son corps est conservée. Cet ex-voto fut redécouvert fortuitement, plusieurs années après la mort de l’artiste, survenue en 1962. Les dégâts causés par le tremblement de terre de 1979 avaient rendu une restauration nécessaire. Le peintre chargé de la réaliser eut besoin d’or. Les sœurs du couvent lui apportèrent la boîte déposée anonymement et conservée avec les autres offrandes. Il reconnut là une œuvre d’Yves Klein. Elle fut authentifiée en 1980 par Pierre Restany et Daniel Moquay qui se sont rendus sur place.


      À l’occasion de la clôture du festival « Mars aux musées » (organisé cette année, entre autres, par Océane Sinicropi), j’ai eu le plaisir de réaliser avec Melissa Prat la performance intitulée « Le bruit de la vague » dans laquelle j’interprétais une nouvelle fois l’extraordinaire Yves Klein.

Trois représentations ont eu lieu lors de la soirée du 28 mars 2019 auxquelles le public a répondu présent. Nous remercions Hélène Guenin, Lelia Mori et toute l’équipe du Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain pour leur confiance et leur accueil toujours aussi chaleureux.


« Le bruit de la vague »

d’après les écrits d’Yves Klein


Résumé : Yves Klein, dans une prière, implore à Sainte Rita la grâce de lui accorder son aide dans la création. 

Cette performance interroge le rapport de force entre l’artiste, la création et le sacré. Trois visions d’un seul et même spectre qui dévient et décomposent le rapport mystique à l’art. Première partie - Yves Klein invoque Sainte Rita pour réussir à créer. Deuxième partie - Yves Klein, en créant, invoque malgré lui Sainte Rita. Troisième partie - Sainte Rita impose la création à Yves Klein.


Avec Felicien Chauveau - Yves Klein et Melissa Prat - Sainte Rita




Crédit Photo Florian Levy.