Egalement auteur, Felicien Chauveau écrit depuis 2010 des textes, pièces de théâtre et nouvelles. Il rédige sa première pièce de théâtre « Crack » comme un manifeste, choisissant d'aborder le thème de la société contemporaine et l'absurdité des travers qui en découlent (notamment la quête d'identité dans une civilisation noyée dans le reflet d'elle-même).

AUTEUR

En 2010, il co-écrit avec July Cardile la «Trilogie Stupéfiante» composée de «ProZak», «C.O.C : Cabaret Oeuvrant Caritativement au profit de nous-même» et « ExtaZ ».

En 2013, il décide d'adapter avec Eva Rami et Benjamin Migneco

« L'Homme Qui Prenait Sa Femme Pour Un Chapeau » d'après le roman d'Oliver Sacks.

Fort de cette expérience, il décide en 2014 de se lancer dans l'adaptation de ses six romans européens préférés :

Le Procès (d'après Franz Kafka – 2014) 

Don QuiXote ou le manifeste de la vie singulière (d'après Cervantès – 2015) 

Peter Pan ou La Prophétie De L'Oubli (d'après James Matthew Barrie – 2017)  

Dracula Asylum (d'après Bram Stoker – 2018)

La Vie Trésorrifique Du Grand Gargantua (d'après François Rabelais – 2019)

et bientôt Sherlock Holmes, Au Nom De La Reine (d'après Arthur Conan Doyle - 2020)

Cette hexalogie met en relief dans chacun de ses opus la difficulté d'un être à se fondre dans une société.

Mais Felicien Chauveau ne se cantonne pas à la réécriture de romans classiques, cette année il travaille sur le rédaction d'une création "Présence", actuellement en cours d'écriture.

"Inspiré par les grands auteurs contemporains (tels que Wajdi Mouawad, Olivier Py, Nancy Huston,

Joel Pommerat ou Steeve Tesich), Felicien Chauveau cherche dans son écriture une poétique du langage et une esthétique de l'écriture et de la mise en page elle-même." in La Strada, Février 2019.